Fat Princess: Peach reprend du pain avec ses nouilles

Capture d'écran du jeu Fat Princess

Capture d'écran du jeu Fat Princess

Fat Princess a d’abord l’air gentillet. Graphismes cartoonesques et interface épurée, ses héros ont tiennent des personnages de Secret of Mana ou des premiers Zelda. Et le développement de ce jeu du genre « capture the flag » pour la PlayStation 3 aurait presque pu passer inaperçu.

Mais un détail fait tilter les gamers – et plus particulièrement les gameuses. La mission des héros est de sauver une princesse obèse. De méchants ennemis (l’équipe adverse) l’engraissent pour rendre son sauvetage plus difficile. Les joueurs trainent donc après eux une énorme bonne femme en essayant de l’extraire de la base d’en face… et nourrissent l’autre princesse!

On est loin de la célèbre dulcinée de Mario, la jolie Peach, taille de guêpe et allures de Barbie.

« Ravie de voir que l’on donne une telle application à la création d’une nouvelle génération de trous du cul hétéronormatifs et détestant toute graisse », commente rageusement la bloggeuse Melissa McEwan.

« On aurait pu utiliser le même mécanisme avec un coffre à remplir d’or », s’agace Feministgamers

(Vidéo postée sur YouTube par TQcast. Pour la gestion de la princesse, voir dès 1:55)

Prochain titre à paraître pour la PS3, « Homo King Returns »?😀

(Sources: PCInpact, PCInpact – Fiche du jeu, Site officiel du jeu, Skahesville, FeministGamer)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :