Le point WoW du jeudi 27 novembre

28 novembre, 2008

wowbanner

Le point WoW de ce jeudi est un point tapis.

J’avais hésité, il y a un peu plus d’une semaine, à m’offrir un tapis de souris Wotlk Steelseries 5C. Blizzard en a en effet sorti plusieurs tapis à l’effigie du roi liche et de ses compagnons. Je m’étais finalement décidée pour un Razer eXactmat, plus rigide (donc plus pratique pour jouer quand on est pas bien installée…. genre couchée sous la couette :p) et moins cher (30€ au lieu des 50€ du tapis WoW).

Aujourd’hui, JudgeHype publie une critique plutôt élogieuse de ces tapis grand format Wotlk. A postériori, je ne regrette pas d’avoir préféré un autre article. Et les commentaires des internautes de JudgeHype me confirment dans mon choix:

A part le joli dessin royalblizz je pense que ça ne vaux pas son prix. 

Pour moins cher, privilégiez un tapis bon vieux Func ou un Qpad. C’est hydrofuge, c’est costaud et la surface antidérapante ne perd pas ses plumes. Bien sûr vous n’aurez de tapis « collector », à vous de choisir…

Ceci dit, en bons geeks que nous sommes, vouloir à tout prix un objet collector, ça fait partie de notre essentiel, non? :p

Publicités

Je joue trop mais je ne suis pas accro

26 novembre, 2008

Chambre de gamer

Chambre de gamer

 

 

Les hardcore gamers que nous sommes ne souffrent pas à cause du jeu. C’est le docteur qui l’a dit. 

Keith Bakker tient la première clinique d’Europe spécialisée dans le traitement des addictions au virtuel, à Amsterdam. Et la manière dont il considère les « compulsive gamers » casse les clichés

« Ces gamins viennent avec des symptômes proches de ceux des dépendances à des substances chimiques. Mais plus on travaillle avec eux et moins je suis convaincu qu’il s’agisse d’ ‘addiction’ à proprement parler. Ce dont ces enfants ont besoin, c’est leurs parents et leurs enseignants – ils ont un problème social »

Gros soulagement chez les joueurs, sur un air de « ha – en fait, ce n’est pas vraiment notre faute ». Le jeu excessif serait un épiphénomène, pas le problème profond.

Pas de dé-culpabilisation hâtive! Selon le journaliste de la BBC, si je saisis bien sa formulation, un joueur sur dix serait accro:

But Mr Bakker believes that this kind of cross-addiction affects only 10% of gamers. For the other 90% who may spend four hours a day or more playing games such as World of Warcraft, he no longer thinks addiction counselling is the way to treat these people.

Ca fait quand même beaucoup. Combien de lecteurs de ce billet entrent dans ce pourcentage?

Et vous? Accro ou pas?

A lire aussi
Portrait de Keith Bakker dans Libération


[Vidéo] Immersion, trop à fond?

25 novembre, 2008

Intitulée « Immersion », cette vidéo du New York Times fait buzzer la toile gameuse. Filmés par le photographe américain Robbie Cooper, ces adolescents s’adonnent à leur loisir favori, concentrés, absorbés. Cooper n’est pourtant pas l’un des plus grands détracteurs des jeux vidéo. En collaboration avec EA Games, il publie en 2006 une série de photos intitulée Alter Ego, sur lesquelles il présente en parallèle un joueur et son avatar.

Immersion me laisse pourtant une impression de malaise. Là où l’auteur du billet publié sur Le joueur se lève y voit « une galerie de portraits [qui] nous montre à quel point nous sommes différents les uns des autres dans notre pratique du jeu vidéo », je ne peux m’empêcher de penser que Cooper soulève le coin d’un voile pour montrer la passion aussi fascinante que dérangeante des plus jeunes pour les univers virtuels.


(Source: The New York Times

Et vous?
Qu’est-ce que cette vidéo vous inspire?


Le point WoW du jeudi 20 novembre

20 novembre, 2008

Wow - Sarah Forlenza

(image: Sara Forlenza)

Promis – après ce billet, je vous parle d’autre chose que de World of Warcraft. Mais c’est jeudi, c’est ravioli et c’est le jour du point WoW! Aujourd’hui: des nouvelles toutes chaudes de Norfendre, le continent ouvert aux joueurs avec Wotlk.

1. 2,8 millions d’exemplaires de Wotlk écoulés en 24h, raconte JudgeHype, ce qui fait de la dernière extension de World of Warcraft le jeu le plus rapidement vendu de tous les temps. Ha! En fait, l’event, c’était juste pour inscrire Blizzard au Guiness Book?

2. Wotlk? J’ai déjà terminé! C’est du moins ce que prétendent les joueurs issus de la fusion des guildes Nihilium et SK Gaming. Le site Mondespersistants ajoute que le premier niveau 80 (en 27 heures à peine) est un démoniste. « Vous imaginez bien qu’il n’a pas passé son temps à lire les textes de quête et cueillir des fleurs dans la forêt », ajoute le rédacteur de cet article.

3. Pas de panique, il y aurait déjà une troisième extension dans les tuyaux, rétorque JeuxVideo.com. Le site a interviewé John Lagrave, coproducteur de World of Warcraft, qui a confirmé le projet. Hey geeks, it’s not over!


Wotlk: Premiers pas

16 novembre, 2008

Arthas le roi liche de Wotlk

Arthas le roi liche de Wotlk

Après trois jours de test, nos premières impressions sur cette extension qui nous a causé tant d’émotions. Nos personnages principaux, Mascarade (chamane heal) et Châtiment (prêtre ombre) se dirigent tranquillement vers le niveau 71. Les premières quêtes de Norfendre sont relativement faciles, plutôt amusantes mais pas franchement révolutionnaires. Par exemple, on se retrouve à libérer des pièges des braconniers de jeunes mammouths prisonniers. Au niveau des décors, cette première zone, une ville portuaire et ses environs, est sympathique, agréable jusqu’aux petits détails, mais on ne peut pas franchement dire qu’elle nous en met plein les yeux. Nous n’avons testé qu’une seule instance pour le moment, Utgarde, très facile au vu de notre équipement (T4), mais sans doute plus délicate si l’on y arrive qu’avec le stuff gagné en faisant de l’xp normal. Bilan de ce côté-là: c’est chouette, mais ça ne me fait pas vibrer.

Par contre, un vrai coup de coeur pour les premières heures de jeu avec la nouvelle classe, le chevalier de la mort. Les quêtes commencent à côté du roi liche « himself », vous font piller, détruire et voler pour son service. Certaines de ces tâches sont particulièrement bien scénarisées, et vous font tirer au canon, bombarder de redoutables traits de givres depuis le dos d’un dragon squelette ou vous dissimuler dans un chariot tiré par un mineur pour vous infiltrer sur un bateau. Mais petit à petit, vous prenez conscience de n’être qu’une marionnette entre les mains d’Arthas et vous finissez par vous révolter après une grande bataille à ses côtés.

Un aperçu de l’ambiance des premières heures de mon « DK »:

Sur la classe en elle-même, je reste plus mitigée. Très rigolote à jouer, je ne suis cependant pas encore vraiment convaincue de son utilité en raid. L’arbre soit-disant tank, celui de givre, ne comporte que peu de talents expressément pour tank. Les deux autres, sang et impie, paraissent surtout se concentrer sur le dps – certes avec du drain de vie et d’autres sorts plus originaux, mais rien qui ne me semble donner quoi que ce soit de fondamental à un raid.

Et vous? Qu’est-ce que vous pensez de ce que vous avez vu de cette extension?


Le point WoW du jeudi 13 novembre

13 novembre, 2008

Un bon résumé de la soirée (@ Greg)

Un bon résumé de la soirée (@ Greg)

Le point WoW d’aujourd’hui est un coup de gueule contre un aspect pas top du marketing Blizzard Wotlk:

Vous l’aurez compris, nous avons fait chou blanc hier. Quatre heures de queue sur les Champs Elysées…. et on est repartis avec des boîtes normales (pas collector, donc), qu’on a pré-payées avant de s’engouffrer dans la file. Après tout, on s’en doutait – il aurait fallu un gros coup de chance pour obtenir l’une des 7’000 précieuses boîtes spéciales.

Là où le bât blesse, c’est quand on réfléchit aux conditions d’attributions des collector. Petite rétrospective.

Il y avait bien quelques boîtes sur les rayonnages de la Fnac, mais à peine quelques dizaines. Mission pratiquement impossible pour en obtenir une le jour même, même en étant sur place très tôt. Greg était aux Champs à 19h30, quand la file s’est mise en place. Elle s’est remplie derrière lui jusqu’à minuit (il faut dire qu’il y avait du monde! Même Métro s’était fendu d’une annonce sur le sujet). En parallèle, une autre mini-file s’est ouverte pour ceux qui arrivaient sur le tard. A l’ouverture des portes de la Fnac, les organisateurs ont fait rentrer tantôt les clients de notre queue, tantôt celle de la nouvelle. Ce qui signifie que certains joueurs qui ont rejoint l’événement sur le tard ont pu aller choisir leur boîboîte plus tôt que ceux qui attendaient depuis quatre heures. Mais bon, passons – c’est le jeu ma pôv Lucette.

En arrivant à l’intérieur, Greg a tout de même échangé quelques mots avec un vendeur. Pour accéder aux collectors, il fallait donc pré-réserver. « C’est fini les collector! Ils sont déjà tous partis, dans toutes les Fnac, mêmes celles qui ouvrent demain matin à 9h ou 10h. Ils se vendent déjà à 150€ sur eBay, vous pensez! ». Ha… Pourtant, quand on était passés poser la question à la Fnac il y a plusieurs semaines, on nous avait dit que tout se jouerait le jour de la sortie. « On ne réserve pas un collector ». Ok, on a raté l’info de la précommande.

File en formation devant le Virgin

File en formation devant le Virgin

Par acquit de conscience, on (comprenez: Monsieur J., un ami à peu près aussi fan de boîtes kikoo que nous) est allé dans une seconde Fnac ce matin à l’ouverture pour confirmer. Oui, les boîtes sont en magasin, non elles ne sont pas à vendre.

Conclusion: il valait mieux pré-réserver en juillet (non sans certains inconvénients) plutôt que de venir attendre la sortie officielle. Idem pour le fait de « jouer avant tout le monde » parce qu’on participe à l’événement du soir: ceux qui avaient précommandé leurs extensions ont bénéficié de l’ouverture des serveurs dès 22h et étaient sur Norfendre avant la distribution officielle.

Ce qui me fait un peu pester dans tout ça?
Le fait que Blibli avantage ceux qui sont restés bien au chaud chez eux en cliquant bien en avance plutôt que ceux qui étaient « dans la place ». Bien sûr, il y avait goodies, musique etc. et l’ambiance était chouette – ce qui est un vrai plus pour ceux qui, comme nous, ont fait le déplacement.

Mais si tout était si parfait, pourquoi (outre la déception de ne pas avoir eu de collector) ai-je une désagréable impression de marketing raté?

PS: A part ça, Le Parisien a consacré une demie-page aujourd’hui au sujet. Une manière plutôt rigolote d’aborder la question. L’un des journalistes parle même des geeks avec une bonen dose d’humour. J’étais de mauvaise humeur ce matin et je n’ai pas eu envie de garder le journal…. Mais vous pouvez tout de même retrouver le texte de l’article principal sur le site: « Ce jeu rend les adultes fous ».

A ne pas manquer sur le même sujet: l’analyse de Gabysolis, guild leader du Cercle d’Agda


Wotlk sur les Champs

12 novembre, 2008

« Pour la horde! » « Pour l’alliance! ». Non, ce n’est pas un BG, c’est l’ambiance des Champs Elysées en ce moment pour la sortie de Wrath of the Lich King, deuxième extension de World of Warcraft. Musique, quizz et vidéos, l’animation est au rendez-vous. La Fnac se ferme, elle réouvrira à minuit. Greg fait la queue depuis 19h30… On flippe de rater nos collectors. Suspens levé à minuit. W8 and see